Martin Buber and Ludwig Feuerbach (in Czechoslovakian)

  • Dubsky I
N/ACitations
Citations of this article
1Readers
Mendeley users who have this article in their library.

Abstract

Dans l'etude comparative il est demontre, comment et a quelle mesure la philosophie de Ludwig Feuerbach a conditionne la pensee de Martin Buber; tous les deux sortent de la these que toute la philosophie doit etre essentiellement anthropologique, pour tous les deux le principe dialogique est determinatif (Moi ne devient que par Toi, la distance originelle de Moi et Toi determine l'etre humain dans le monde). Mais Buber est distant de la determination de l'homme par Ludwig Feuerbach, suivant laquelle l'homme est l'etre de son espece, il rejette sa construction pseudomystique (Moi et Toi = Dieu). Pour Feuerbach il n'y a pas la question "Qu'est que c'est l'homme?", il a deja la reponse definitive sous la main, avec laquelle il opere. Bien que tous les deux ne veuillent pas presenter quelque philosophie (Feuerbach) ou produir quelque doctrine (Buber), pourtant le premier glisse dans son explication de l'allocution dialogique de la sphere de Moi et Toi dans celle de Toi et de l' "On" qui est toujours caracteristique pour une doctrine, mais Buber en plus, voulant tenir le dialogue et ne desirant pas former une doctrine positive de l'homme, se trouve par son exposition du "caractere dialogique" de l'existence humaine dans le courant de la tendence anthropologique, dans laquelle a la "fin de la philosophie", l'historicite de la metaphysique debouche.

Cite

CITATION STYLE

APA

Dubsky, I. (1993). Martin Buber and Ludwig Feuerbach (in Czechoslovakian). Filosoficky Casopis, 41(1) 93-108.

Register to see more suggestions

Mendeley helps you to discover research relevant for your work.

Already have an account?

Save time finding and organizing research with Mendeley

Sign up for free