De quelques facteurs facilitant l'intensification de la collaboration au travail parmi les enseignants : le cas des enseignants canadiens

  • Lessard C
  • Kamanzi P
  • Larochelle M
  • 24

    Readers

    Mendeley users who have this article in their library.
  • 2

    Citations

    Citations of this article.

Abstract

L’objectif de l’article est d’examiner les facteurs qui favorisent l’intensification du travail collectif chez les enseignants canadiens. Pour ce faire, nous avons adapté et appliqué les modèles théoriques de Van Sell & al. (1981) et de Chrispeels & al. (1999). Les résultats obtenus à partir des données de l’Enquête auprès des enseignants d’école primaire et secondaire (2006) révèlent que l’intensification du travail collectif est significativement associée aux facteurs d’organisation de l’école, aux préoccupations pédagogiques des enseignants et à leur sentiment de compétence. Toutefois, elle est davantage influencée par les aspects d’organisation de l’établissement. Plus précisément, le travail collectif a tendance à être plus élevé dans les écoles où les enseignants sont satisfaits des rapports sociaux avec les membres de l’équipe-école.

Get free article suggestions today

Mendeley saves you time finding and organizing research

Sign up here
Already have an account ?Sign in

Find this document

Authors

  • Claude Lessard

  • Pierre Canisius Kamanzi

  • Mylène Larochelle

Cite this document

Choose a citation style from the tabs below

Save time finding and organizing research with Mendeley

Sign up for free