Utilisation de langues différentes dans l'étude des représentations sociales

  • Fournier M
  • Schurmans M
  • Dasen P
  • 1

    Readers

    Mendeley users who have this article in their library.
  • N/A

    Citations

    Citations of this article.

Abstract

Les apports de cet article, inséré dans une série de recherches portant sur les représentations sociales (RS) de l'intelligence, se situent à deux niveaux. 1. Au niveau empirique, sont présentés les résultats d'une enquête effectuée en patois, auprès d'une population rurale, dans les Alpes suisses. L'analyse des connotations sémantiques de deux termes du patois -"fin" et "malin"- qui rendent compte du terme français "intelligence", montre la complexité de l'utilisation différentielle de ces mots, dans différents segments de la population. 2. Au niveau théorique et méthodologique, la comparaison de ces résultats avec ceux d'une enquête préalable réalisée en français auprès des mêmes sujets, attire d'une part l'attention sur l'effet de l'utilisation de langues différentes dans l'étude des représentations et, en particulier, sur celui de l'articulation entre le statut attribué aux langues et le statut attribué à l'interviewer; elle renvoie d'autre part à la différenciation des dimensions sociétale et groupale, dans l'approche de la structure des RS.

Get free article suggestions today

Mendeley saves you time finding and organizing research

Sign up here
Already have an account ?Sign in

Find this document

There are no full text links

Authors

  • Marcelle Fournier

  • Marie-Noëlle Schurmans

  • Pierre Dasen

Cite this document

Choose a citation style from the tabs below

Save time finding and organizing research with Mendeley

Sign up for free